L'imparable loi de l'évolution

Didier Saint-Georges, Carmignac

1 minutes de lecture

«Il est aussi décisif de gérer les crises que de ne pas se tromper sur les conséquences à long terme qu’elles entraînent», selon Didier Saint-Georges.

Les lois de l’évolution n’évitent nullement les crises, mais nous rappellent que ce sont ces dernières qui provoquent, infléchissent ou au contraire ont un effet d’accélérateur sur les tendances longues. En tant qu’investisseur, il est aussi décisif de gérer les crises que de ne pas se tromper sur les conséquences à long terme qu’elles entraînent. Le principal risque pour les marchés aujourd’hui n’est plus la pandémie.

«Il est aussi décisif de gérer les crises que de ne pas se tromper sur les conséquences à long terme qu’elles entraînent», estime Didier Saint-Georges. «La forte surperformance depuis le début de l’année des valeurs de croissance ne devrait pas être sujet à controverse».

Notre vision des marchés
  • En comprenant les stratégies d'adaptation des entreprises, les investisseurs peuvent identifier les entreprises qui sont à risque et celles qui sont renforcées.
  • Le début d'une phase dans laquelle l'activité économique est faible mais est soutenue par de nombreuses mesures de soutien budgétaire et de politique monétaire.
Notre stratégie d’investissement
  • Une exposition continue, large et très sélective aux actions de croissance avec une augmentation des bénéfices bien évaluable.
  • Maintien de nos positions dans les titres d'or.
  • Investir dans des actifs tels que des obligations liées aux mesures prises pour stimuler l'économie afin d'obtenir une structure de portefeuille équilibrée.

A lire aussi...