Ne rien lâcher!

Didier Saint-Georges, Carmignac

1 minutes de lecture

«Le choc de confiance subi par tous les acteurs économiques nous semble peu propice à une reprise en V», selon Didier Saint-Georges.

De même que l’abnégation exemplaire du corps médical et du personnel soignant ainsi que la discipline de chacun parviendront malgré des conditions extrêmement difficiles à venir à bout de l’épidémie, nous-mêmes, gérants d’actifs, ne devons rien lâcher de notre concentration sur la gestion des risques et les convictions de long terme pour défendre au mieux les intérêts de nos clients épargnants.

«Le choc de confiance subi par tous les acteurs économiques nous semble peu propice à une reprise en V», selon Didier Saint-Georges. «Un scénario se dessine de déséquilibres budgétaires forts et durables, qui pourrait engendrer une défiance à l’égard des monnaies papier».

Notre vision des marchés
  • Tant qu’une quantification fiable de l’impact économique de la crise demeurera impossible, les marchés resteront instables
  • Avec l’effort budgétaire des gouvernements se dessine un endettement public fort et durable, qui nécessite le soutien direct des banques centrales
  • Suite au choc de confiance subi, l’avenir nous semble peu propice à une reprise en «V»
Notre stratégie d’investissement
  • Gérer notre couverture des risques, en conservant une gestion tactique active
  • Saisir des opportunités ciblées dans les obligations d’entreprises
  • Continuer d’investir dans des entreprises à forte visibilité, notamment dans les thèmes de la transformation digitale
  • Rester investi en Chine, dont le tissu économique domestique est un territoire d’investissement privilégié

A lire aussi...