Index ifo octobre: l'économie dans les montagnes russes

Martin Moryson, DWS

1 minutes de lecture

Avec la hausse du taux d'infection et les craintes d'un nouveau confinement, les attentes des entreprises se sont assombries, même si la situation semble s’être améliorée.

Selon la veille de l'ifo, l'économie allemande connaît actuellement des hauts et des bas. Après la plus courte récession enregistrée d'avril à juin, la reprise qui s'en est suivie en juillet a été la plus rapide, suivie d'un boom presque aussi court de deux mois seulement. Aujourd'hui, l’Allemagne est de nouveau en récession. En effet, avec la hausse du taux d'infection et les craintes d'un nouveau confinement, les attentes des entreprises se sont assombries, même si la situation semble s’être améliorée.

Toutefois, à l'instar des indices des directeurs des achats publiés la semaine dernière, l'estimation est très hétérogène : alors que dans le secteur manufacturier, les attentes des entreprises se sont nettement améliorées et sont presque revenues à la normale, dans le secteur des services, la situation s’est dégradée. Ce n'est pas étonnant, étant donné qu'un éventuel confinement frapperait probablement plus spécifiquement le secteur des services cette fois-ci.

Le quatrième trimestre sera probablement très mitigé cette année. Toutefois, nous ne pensons pas que cette reprise soit réellement terminée. La reprise se poursuivra à un niveau faible au printemps prochain au plus tard et se poursuivra ensuite pendant un certain temps, avant que la crise ne soit probablement complètement maîtrisée dans le courant de l'année 2022 et que le niveau d'avant la crise ne soit à nouveau atteint.

A lire aussi...