Correction observée, mais encore aucun signe de reprise

Martin Moryson, DWS

1 minutes de lecture

Dans l'ensemble, la production industrielle de la zone euro en mai est encore inférieure de plus de 20% à celle de mai 2019.

Les données de mai sur la production industrielle de l'Union européenne publiées hier indiquent une correction largement attendue, même si aucun signe de reprise n’a été observé. En avril, la production industrielle de la zone euro avait chuté de près de 30% en glissement annuel. Cette tendance est notamment très marquée dans les pays qui ont été particulièrement touchés par la pandémie (Italie, Espagne, France) ou qui sont particulièrement intégrés dans les chaînes de valeur mondiales (Allemagne, Slovaquie, République tchèque).

En mai, on observe un léger contre-mouvement de 12% en glissement trimestriel. Dans l'ensemble, cependant, la production industrielle de la zone euro en mai est encore inférieure de plus de 20% à celle de mai de l'année dernière. L'Italie, dont la région industrielle a été pratiquement l'épicentre de la pandémie, joue un rôle particulier dans cette évolution: alors qu'en avril, la production industrielle était encore inférieure de plus de 40% à celle de l'année précédente, en mai, elle n'était «que» de 20%. Après un bond de 42% en mai, l'Italie est même légèrement mieux lotie que l'Allemagne, où la production est toujours en baisse de 23% par rapport à l'année précédente.

A lire aussi...