USA: avancée en trompe-l’œil de la confiance des consommateurs

AWP

1 minutes de lecture

L’indice de l’Université du Michigan dépasse les attentes avec une progression de 1,4 point en octobre. Les experts évoquent d’un «faux sentiment de stabilité.

La confiance des consommateurs américains a atteint en octobre son plus haut niveau depuis le début de la pandémie, mais les craintes sont fortes autour de la résurgence du virus et de l’élection présidentielle, selon l’estimation finale de l’enquête de l’Université du Michigan publiée vendredi.

L’indice a progressé de 1,4 point en octobre, pour s’établir à 81,8 points, un peu supérieur aux 81,2 points attendus par les analystes.

Mais il s’agit, selon le communiqué, d’un «faux sentiment de stabilité», lié d’une part aux craintes autour de la résurgence du Covid-19.

D’autre part, le scrutin présidentiel du 3 novembre suscite également des inquiétudes, dues au «grand clivage entre les deux camps qui a conduit les élections à des extrêmes idéologiques», souligne ainsi Richard Curtin, l’économiste en chef chargé de cette enquête bimensuelle, cité dans le communiqué.

Et la situation pourrait continuer de se détériorer, sur ces deux fronts, car les conséquences continueront de se faire sentir «bien après les élections de la semaine prochaine, avec le potentiel de modifier de manière permanente le paysage économique et politique», ajoute Richard Curtin.

Dans le détail, l’indice mesurant les conditions économiques actuelles recule, à 85,9 points contre 87,8 en septembre. En revanche, l’indice mesurant les perspectives progresse, à 79,2 points, contre 75,6 le mois précédent.

«La confiance reste fragile et risque de se détériorer si aucun autre plan de soutien budgétaire n’est adopté, au moment où les cas de coronavirus atteignent des niveaux records», alerte ainsi Nancy Vanden Houten, analyste pour Oxford Economics, dans une note.

A lire aussi...