Le nouveau «dénominateur commun»

Jean Boivin & Elga Bartsch & Scott Thiel & Kurt Reiman, BlackRock

1 minutes de lecture

La majorité nouvellement acquise par les démocrates au Congrès américain ouvre la voie à des dépenses publiques plus importantes.

Points clés
  • Une nouvelle petite majorité: les démocrates ont obtenu une faible majorité au Sénat, ouvrant la voie à des dépenses publiques plus importantes et renforçant nos perspectives macroéconomiques.
  • Dynamique du virus et perspectives macroéconomiques: une souche de virus plus infectieuse pourrait retarder le redémarrage de l'activité, mais nous considérons que la perte économique cumulée ne représentera qu'une fraction de celle observée après la crise de 2008.
  • Le déploiement des vaccins est toujours au cœur de l'actualité: le rythme du déploiement des vaccins dans le contexte d'une résurgence du virus restera d'actualité en cette semaine où peu de données seront publiées. Jusqu'à présent, les marchés ont ignoré les émeutes au Capitole.

La majorité nouvellement acquise par les démocrates au Congrès américain ouvre la voie à des dépenses publiques plus importantes, mais la marge de manœuvre étroite dont ils disposent limitera, selon nous, la possibilité d'augmenter les impôts. Nous attendons de ce résultat qu'il accélère le «nouveau dénominateur commun», c'est-à-dire les attentes d'une croissance plus forte associée à des rendements nominaux stables, alors même qu'une souche de virus plus infectieuse menace de rendre plus chaotique la voie vers un redémarrage complet de l'activité.

A lire aussi...