Bourses chinoises: Hong Kong finit la semaine en repli

AWP

1 minutes de lecture

L'indice Hang Seng a glissé de 0,43% à 27.671,87 points. Shanghai a gagné 0,18% et et celui de Shenzhen a perdu 0,23%.

La Bourse de Hong Kong a clôturé en baisse vendredi, les marchés restant prudents face à un conflit commercial qui s'envenime malgré la reprise du dialogue entre Washington et Pékin.

L'indice Hang Seng de Hong Kong a glissé de 0,43% (118,59 points), à 27.671,87 points.

En Chine continentale, l'indice composite de Shanghai a gagné 0,18% (ou 4,81 points) à 2.729,43 points, mais celui de Shenzhen a perdu 0,23% (3,36 points) à 1.460,33 points.

Les investisseurs à Hong Kong marquaient une pause après une semaine globalement en hausse, dopée par la reprise des discussions entre la Chine et les Etats-Unis, mais qui se sont terminées jeudi sans qu'aucune avancée notable n'ait été annoncée.

La Chine a toutefois affirmé vendredi que ses discussions bilatérales avec les Etats-Unis avaient été «constructives et franches».

Les marchés se tournent désormais du côté des Etats-Unis, où le président de la Réserve fédérale américaine (Fed), Jerome Powell, doit s'exprimer vendredi au symposium de Jackson Hole.

Les investisseurs espèrent que le président de la Fed donnera plus de détails sur la remontée des taux d'intérêt américains prévue, alors que le président Donald Trump a critiqué sa politique monétaire plus tôt dans la semaine.

«Tout commentaire sur la politique de la Fed sera scruté avec encore plus d'attention qu'à l'accoutumée après les critiques de Trump», a estimé Larry Hatheway, économiste à GAM Investments.

Sur les marchés chinois, "le faible volume des transactions reflète les inquiétudes des investisseurs concernant la demande intérieure chinoise et la guerre commerciale sino-américaine", ont résumé les analystes de Guangzhou Wanlong Securities Consultant Co

A Hong Kong, les valeurs technologiques ont souffert: le géant chinois de l'internet et des jeux sur mobile Tencent a perdu 1,39% à 354,00 dollars de Hong Kong (HKD) et AAC Technologies a lâché 2,72% à 82,35 HKD.

L'opérateur de casino Landing International Development s'est effondré de 16,22% à 3,15 HKD, après avoir annoncé être sans nouvelles de son président Yang Zhihui. La veille déjà, juste après cette annonce, l'action avait dégringolé de 35%.

Selon le site d'information Caixin, ce magnat, qui fait l'objet d'une enquête de la part des autorités chinoises sur ses liens avec un chef d'entreprise soupçonné de corruption, est détenu au Cambodge.

Côté énergie, CNOOC a bondi de 3,89% à 13,34 HKD.

L'assureur AIA a perdu 2,65% à 66,15 HKD alors que le titre du fabricant de smartphones Xiaomi s'est effrité de 2,29% à 17,04 HKD.

China Mobile a perdu 0,14% à 72,90 HKD et HSBC a cédé 0,36% à 69,40 HKD.

A Shanghai, les valeurs financières ont soutenu l'indice, après une libéralisation du secteur bancaire qui lève les restrictions aux investissements étrangers.

La banque ICBC a gagné 1,67% à 5,49 yuans et China Construction Bank a augmenté de 1,64% de 6,80 yuans.

Parmi les valeurs pétrolières, PetroChina a pris 0,87% à 8,13 yuans et Sinopec 0,91% à 6,63 yuans.

 

 

 

 

A lire aussi...