Les Bourses chinoises terminent en hausse

AWP

1 minutes de lecture

L'indice Hang Seng a gagné 0,56% à 27.752,79 points. Shanghai a bondi de 1,31% et et celui de Shenzhen de 1,39%.

Les Bourses chinoises ont fini en hausse mardi pour la deuxième séance d'affilée, notamment portées par les valeurs technologiques, dans l'attente de la reprise prévue mercredi du dialogue commercial sino-américain.

L'indice Hang Seng de Hong Kong a gagné 0,56% (soit 154,77 points) à 27.752,79 points.

En Chine continentale, l'indice composite de Shanghai a bondi de 1,31% (35,36 points) à 2.733,83 points et celui de Shenzhen de 1,39% (20,21 points), à 1.471,28 points.

Les Bourses ont suivi la même tendance que Wall Street qui a clôturé lundi soir dans le vert, les marchés profitant d'un vent optimiste avant la rencontre mercredi et jeudi entre le vice-ministre du Commerce chinois Wang Shouwen et le sous-secrétaire américain au Trésor chargé des affaires internationales, David Malpass.

C'est la première fois que le dialogue est renoué depuis juin. Ces dernières semaines, les deux pays se sont imposés mutuellement des droits de douane sur des milliards de dollars de marchandises.

Selon le Wall Street Journal, ces pourparlers visent à apaiser le différend commercial avant un sommet en novembre entre le président Donald Trump et le président chinois Xi Jinping.

Les discussions doivent débuter au moment où l'administration américaine prévoit d'imposer de nouveaux droits de douane sur 16 milliards de dollars de produits chinois.

«"Au vu du peu de progrès observés dans les discussions entre la Chine et les Etats-Unis ces six derniers mois, les attentes des investisseurs restent mesurées», tempère Tai Hui, analyste chez JP Morgan Asset Management.

«La reprise des discussions est une bonne nouvelle, c'est pourquoi le marché réagit positivement. Pour autant, un accord durable qui mettrait fin aux tensions semble encore improbable», ajoute-t-il.

«Si la proposition précédente de Pékin d'acheter des produits américains et d'ouvrir un peu plus ses marchés ne convainc pas les Etats-Unis d'amorcer une désescalade, la Chine devra faire preuve de plus d'inventivité pour arriver à un compromis», avance-t-il.

A Hong Kong, le secteur technologique est en très grande forme: AAC Technologies a bondi de 8,59% à 87,20 dollars de Hong Kong (HKD) et Sunny Optical Technology de 8,79% à 94,70 HKD.

Le géant de l'assurance AIA a gagné 1,71% à 68,30 HKD et le producteur chinois de smartphone Xiaomi 5,71% à 17,40 HKD.

Le secteur de l'énergie a également progressé sur la séance, CNOOC prenant 0,97% à 12,50 HKD et PetroChina 0,52% à 5,79 HKD.

L'opérateur de casinos Wynn Macau a gagné 2,48% pour atteindre 20,65 HKD, et Galaxy Entertainment 1,55% à 55,80 HKD. Le géant de l'immobilier Country Garden a lui bondi de 7,94% à 12,24 HKD.

De son côté HSBC a fini dans le rouge (-0,35% à 70,30 HKD), tout comme China Mobile (-1,34% à 73,80 HKD).

L'optimisme des investisseurs a également été porté par l'appétit de fonds d'investissement chinois pour les actions.

Les titres de boissons ont fini dans le vert: à Shanghai, le géant des liqueurs Kweichow Moutai a grimpé de 4,14% à 671,49 yuans et à Shenzhen, Wuliangye Yibin a gagné 3,71% à 64,33 yuans.

A Shanghai toujours, le secteur bancaire s'est bien teny, à l'image de ICBC (+0,75% à 5,40 yuans) ou de China Construction Bank (+0,90% à 6,72 yuan).

 

A lire aussi...