Vue sur les actifs chinois

Wei Li & Elga Bartsch & Yu Song & Ben Powell, BlackRock

1 minutes de lecture

Le risque de resserrement s'est réduit modérément après la réunion du parlement chinois.

Points clés
  • Allocation stratégique supérieure à l'indice de référence: pour s’exposer à la Chine, nous continuons de privilégier les allocations stratégiques supérieures à l'indice de référence, et nous considérons que la récente faiblesse des marchés chinois offre un point d'entrée intéressant.
  • Contexte de marché: La Réserve fédérale a clairement indiqué sa volonté d'être bien «en retard» sur l'inflation et d'attendre qu'elle se matérialise.
  • Surveillance des données: les investisseurs se concentreront sur les données de l'indice PMI manufacturier des principales économies développées afin d'évaluer l'état du redémarrage de l'activité.

Les actions chinoises ont été vendues en raison des craintes de voir la Chine resserrer sa politique monétaire et budgétaire de manière plus agressive, après avoir mené le redémarrage et la normalisation des politiques au niveau mondial. Cela s'est produit alors que la hausse des rendements du Trésor américain a exercé une pression sur les actifs à risque sur les marchés mondiaux. Nous pensons que le risque de resserrement s'est réduit modérément après la réunion du parlement chinois et nous conservons une allocation stratégique supérieure à l'indice de référence pour les expositions à la Chine.

A lire aussi...