Pourquoi nous aimons toujours les valeurs technologiques

Wei Li & Elga Bartsch & Beata Harasim, BlackRock

1 minutes de lecture

La technologie est un secteur diversifié et le moteur de la hausse des rendements compte davantage que la hausse elle-même.

Points clés
  • La récente envolée des rendements des emprunts d'État a exercé une pression sur les valeurs technologiques, mais nous restons positifs sur ces dernières, tant sur le plan tactique que stratégique.
  • La Réserve fédérale a clairement indiqué son intention de ne pas suivre la courbe de l'inflation, en maintenant les taux à court terme à un niveau bas plus longtemps que par le passé.
  • Cette semaine, les investisseurs se concentreront sur les données relatives aux emplois non agricoles aux États-Unis pour évaluer le redémarrage du marché du travail.

La récente envolée des rendements obligataires a été considérée comme un facteur de pression sur les valeurs technologiques, car elles sont perçues comme vulnérables à la hausse des taux. Nous pensons que ce point de vue est trop simpliste: la technologie est un secteur diversifié et le moteur de la hausse des rendements compte davantage que la hausse elle-même. Notre nouvelle thématique du «dénominateur commun» implique que les banques centrales seront plus lentes que par le passé à relever les taux pour juguler l'inflation, ce qui soutient notre position pro-risque et notre préférence pour les valeurs technologiques.

A lire aussi...