Pourquoi nous aimons les marchés émergents

Wei Li & Scott Thiel & Ben Powell & Beata Harasim, BlackRock

1 minutes de lecture

Le redémarrage économique et une plus grande stabilité des rendements des obligations d'État américaines soutiendront les actifs des marchés émergents au cours des prochains mois.

Points clés
  • Facteurs de soutien: nous considérons que le redémarrage, va permettre aux rendements du Trésor américain de se stabiliser et que les valorisations relativement basses vont stimuler les actifs des marchés émergents, après un début d'année 2021 agité.
  • Contexte du marché: les actions américaines ont atteint des sommets et les rendements du Trésor à 10 ans sont tombés à leur plus bas niveau depuis plus d'un mois. Les principales banques américaines ont publié des résultats positifs pour le premier trimestre.
  • Surveillance des données: les données de l'indice des directeurs d'achat (PMI) des principales économies développées, cette semaine, pourraient nous éclairer sur les conditions du redémarrage économique.

Nous considérons que le redémarrage économique et une plus grande stabilité des rendements des obligations d'État américaines – comme l'indique notre thème du nouveau «dénominateur commun» – soutiendront les actifs des marchés émergents au cours des prochains mois. Leurs valorisations semblent relativement attrayantes dans un monde de faibles rendements, après un début d'année agité. Selon nous, les risques sont liés à un éventuel resserrement de la politique monétaire et à la lenteur du déploiement des vaccins dans certains pays émergents.

 

A lire aussi...