Sika: repli des ventes et de la rentabilité sur 9 mois

AWP

1 minutes de lecture

Le chiffre d’affaires net du groupe zougois a reculé de 3,4% sur un an 5,8 milliards de francs, avec une croissance organique négative de 6,6%.

Le chimiste de la construction Sika a vu son chiffre d’affaires et la rentabilité se contracter sur les neuf premiers mois de l’année 2020, marqués par la pandémie de coronavirus, tout en dépassant partiellement les prévisions du marché. Les objectifs à l’horizon 2023 ont été reconfirmés.

Le chiffre d’affaires net du groupe zougois a reculé de 3,4% sur un an 5,8 milliards de francs, avec une croissance organique négative de 6,6%, a détaillé Sika jeudi dans un communiqué. Hormis la pandémie, Sika a également été impacté par des effets de changes défavorables de 6,0%.

La rentabilité a également bu la tasse, en raison de la faible performance pendant la première vague de Covid-19 en mars, avril et mai. Le résultat d’exploitation (Ebit) s’est contracté de 1,1% à 797,4 millions de francs et le bénéfice net a reculé de 0,9% à 561,5 millions. La marge brute a néanmoins été améliorée de 1,1 point à 54,6%.

Alors que le chiffre d’affaires est quasiment conforme aux attentes des analystes interrogés par AWP, l’Ebit et le profit net les ont clairement dépassé.

Nonobstant cette contre-performance, la direction a confirmé ses objectifs définis dans le cadre de la «stratégie 2023». Cette dernière prévoit une croissance annuelle du chiffre d’affaires comprise entre 6 et 8%, ainsi qu’une marge Ebit - seulement à partir de l’exercice 2021 - de l’ordre de 15 à 18%.

Pour l’année en cours, les recettes devraient ressortir en «légère» baisse, tandis que l’Ebit devrait rester stable après avoir enregistré une forte croissance au second semestre. Sika ne s’attend cependant pas à ce que l’activité soit impactée par de nouveaux confinements.

A lire aussi...