Sika prévoit l’embellie au deuxième semestre

AWP

1 minutes de lecture

Paul Schuler, directeur général du groupe, a confirmé la feuille de route du groupe à l’horizon 2023.

Le fabricant de spécialités chimiques Sika s’attend à une embellie au deuxième semestre malgré la crise pandémique qui continue de créer l’incertitude sur les marchés. Paul Schuler, directeur général du groupe, a confirmé la feuille de route du groupe à l’horizon 2023.

Sika n’a pas été déstabilisé par la crise du Covid-19. Le patron de ce groupe zougois actif dans la construction et l’industrie a confirmé la progression du groupe en pleine crise pandémique lors de la Journée des Investisseurs à Zurich.

«Grâce à notre grande vitesse de mise en oeuvre et à notre proximité avec nos clients, nous avons pu saisir des opportunités commerciales et gagner des parts de marché supplémentaires», a-t-il affirmé, selon un compte-rendu publié mercredi.

Sika s’attend ainsi à une amélioration des ventes et à une progression «disproportionnée» du résultat d’exploitation (Ebit) au deuxième semestre.

A moyen terme, M. Schuler a évoquer la poursuite d’une croissance annuelle comprise entre 6 et 8% jusqu’en 2023.

Il a en outre indiqué que la société vise à augmenter sa marge Ebit entre 15% et 18% à partir de 2021.

A lire aussi...