Les métaux industriels évoluent au gré des fluctuations du dollar

AWP

1 minutes de lecture

L’aluminium a atteint son plus bas depuis plus d’un an mercredi, à 1’953 dollars la tonne.

Les prix des métaux de base échangés sur le London Metal Exchange (LME) ont reculé en début de semaine dans un marché s’éloignant des actifs risqués avant de rebondir avec un dollar plus faible.

L’aluminium a atteint son plus bas depuis plus d’un an mercredi, à 1’953 dollars la tonne.

Le nickel a sombré le même jour à 11’475 dollars la tonne, à son plus bas depuis fin 2017.

L’aversion au risque des marchés pèse sur les métaux de base, utilisés par l’industrie et donc très liés à la croissance de l’activité.

L’indice des directeurs d’achats (PMI) publié mercredi par le gouvernement chinois avait révélé un repli continu de l’activité manufacturière en octobre: l’indice s’était inscrit à 50,2 - au plus bas depuis plus de 2 ans - contre 50,8 en septembre.

«Cette faiblesse du PMI explique la faiblesse des prix des métaux», ont tranché les analystes de Capital Economics.

«Le gouvernement chinois a fait des efforts pour doper l’activité industrielle, mais il va falloir un peu de temps avant que cela ne se traduise par une hausse de la demande des métaux de base», ont-ils ajouté.

Entre PMI et réchauffement sino-américain

A l’inverse, en fin de semaine, les métaux ont profité de la position plus souple des Etats-Unis vis-à-vis de la Chine.

«Alors que les élections législatives auront lieu la semaine prochaine aux Etats-Unis, le président américain met de l’eau dans son vin», a commenté Alastair Munro, analyste chez Marex Spectron.

Résultat, le dollar, qui avait servi de valeur refuge aux investisseurs, s’est affaibli, notamment face au yuan chinois.

«La faiblesse du dollar face au renminbi a donné un coup de fouet aux métaux», ont commenté les analystes de Saxo Bank, qui estiment qu’il est possible que «la Chine essaye de redresser sa monnaie avant le G20», pour faire preuve de bonne volonté alors que le président américain accuse le pays de manipuler sa monnaie à la baisse.

Vendredi, la monnaie chinoise est montée à son plus haut depuis un mois face au billet vert.

Sur le LME, la tonne de cuivre pour livraison dans trois mois s’échangeait à 6’279,50 dollars vendredi à 15H20 GMT, contre 6’139 dollars le vendredi précédent à 14H10 GMT.

L’aluminium valait 1’985 dollars la tonne, contre 1’981 dollars.

Le plomb valait 2’016,50 dollars la tonne, contre 1’997,50 dollars.

L’étain valait 19’170 dollars la tonne, contre 19’250 dollars.

Le nickel valait 12’010 dollars la tonne, contre 11’845 dollars.

Le zinc valait 2’572 dollars la tonne, contre 2’638 dollars.

A lire aussi...