Métaux industriels: bond de l’aluminium, les autres métaux calmes

AWP

1 minutes de lecture

Le prix de l’aluminium a culminé jeudi à 2’267 dollars la tonne, suite à la suspension de la production de la plus grande usine d’alumine au monde.

L’aluminium a atteint jeudi son plus haut depuis quatre mois sur le London Metal Exchange (LME) tandis que les autres métaux de base ont connu une semaine calme.

Le prix de l’aluminium a culminé jeudi à 2’267 dollars la tonne, avant de nettement modérer ses gains en fin de semaine.

Norsk Hydro va suspendre toute la production à Alunorte, la plus grande usine d’alumine au monde dans le nord du Brésil, faute d’avoir été autorisé à mettre en service un nouveau bassin de dépôt des résidus, a annoncé le fabricant norvégien d’aluminium mercredi.

Avec une capacité supérieure à 6 millions de tonnes par an, Alunorte --détenue à 92,1% par Norsk Hydro-- représente environ 10% de la production mondiale, hors Chine. Extraite de la bauxite, l’alumine est un composant essentiel de l’aluminium.

«Nous sommes sincèrement surpris de ne pas voir plus de réaction gouvernementale au Brésil, mais avec une élection présidentielle dimanche, les décisions ont pu être gelées», ont commenté les analystes de INTL FCStone.

Le reste du marché des métaux a été calme sur la semaine, alors que la Chine, premier importateur mondial, était en congé pour la «Golden Week».

«Il n’est pas étonnant de voir un manque d’entrain des marchés en l’absence des plus grands acheteurs», ont expliqué les analystes de Commerzbank.

Sur le LME, la tonne de cuivre pour livraison dans trois mois s’échangeait à 6.221 dollars vendredi à 13H45 GMT, contre 6.208,50 dollars le vendredi précédent à 13H25 GMT.

L’aluminium valait 2.143,50 dollars la tonne, contre 2.056 dollars.

Le plomb valait 1.989 dollars la tonne, contre 2.033,50 dollars.

L’étain valait 19.010 dollars la tonne, contre 18.940 dollars.

Le nickel valait 12.595 dollars la tonne, contre 12.570 dollars.

Le zinc valait 2.627 dollars la tonne, contre 2.590 dollars.

A lire aussi...