Le bitcoin a poursuivi sa dégringolade

AWP

1 minutes de lecture

Le bitcoin a dégringolé jusqu’à un plancher de 3950 dollars sur la plateforme de négoce européenne Bitstamp. Il a ainsi perdu un tiers de sa valeur en 24 heures.

Le cours du bitcoin connaît une chute qui semble sans fin, dans le sillage de la pandémie de coronavirus qui met les marchés financiers sens dessus dessous. Dans la nuit de jeudi à vendredi, la principale cryptomonnaie est tombée sous la barre de 4000 dollars et a atteint son niveau le plus bas depuis environ un an.

Le bitcoin a dégringolé jusqu’à un plancher de 3950 dollars sur la plateforme de négoce européenne Bitstamp. Il a ainsi perdu un tiers de sa valeur en 24 heures. Vendredi matin le cours a cependant rebondi à 5100 dollars, preuve de l’extrême volatilité prévalant sur les marchés.

L’ensemble des cryptomonnaies subissent les affres du coronavirus depuis le week-end dernier. En février, le bitcoin paradait encore fièrement autour de 10’500 dollars.

La panique sur les marchés financiers ne se limite pas seulement au bitcoin et consorts, selon l’institut allemand Emden Research. La situation est devenue confuse et incontrôlable. Des nombreux investisseurs sont au bord de la banqueroute. «Les nerfs sont littéralement à vif», note l’analyste Timo Emden.

Les investisseurs bradent leurs cryptoactifs afin de se procurer des liquidités, lesquelles sont destinées à colmater les brèches ouvertes par d’autres placements, affirme la société de conseil allemande.

D’autres observateurs du marché expliquent le plongeon du bitcoin par des informations ayant circulé sur Twitter. La chute du cours est intervenue après des tweets faisant état de l’indisponibilité de la plateforme de négoce Bitmex, utilisée pour les échanges de produits dérivés sur les cryptomonnaies, déclarée visiblement «hors ligne».

A lire aussi...