COVID-19: l’emploi fribourgeois nettement touché en 2020

AWP

1 minutes de lecture

Le taux de chômage moyen s’est inscrit à 3,3% l’an dernier, contre 2,5% l’année précédente.

L’économie fribourgeoise a été touchée de plein fouet par la pandémie de COVID-19. Le taux de chômage moyen s’est inscrit à 3,3% en 2020, contre 2,5% l’année précédente (+0,8 point).

L’augmentation du chômage se chiffre même à 1 point entre fin février 2020, peu avant l’éclatement de la crise, et fin février 2021, avant les premiers assouplissements début mars des restrictions sanitaires. «Le commerce et l’hôtellerie-restauration font partie des secteurs les plus impactés», a indiqué vendredi l’Etat de Fribourg.

Le bâtiment et le génie civil ont aussi été affectés par la pandémie, mais moins fortement. «Si les travailleurs de toutes les classes d’âge ont été touchés, les jeunes et les seniors représentent de tout temps des catégories vulnérables», a précisé le canton.

Le recours généralisé à la RHT notamment a permis d’atténuer en partie le choc économique. De janvier 2020 à mai 2021, 5369 entreprises fribourgeoises ont bénéficié du chômage partiel, pour un montant global de 292 millions de francs versés par la seule Caisse publique de chômage. A cela s’ajoutent d’autres soutiens fédéraux, complétés par des aides du canton pour un montant déjà proche des 110 millions.

Une timide embellie se profile au 1er semestre 2021, avec un taux de chômage en baisse régulière depuis février et qui s’élève à 3,1% en mai. «Plusieurs éléments font espérer une amélioration durable de la situation sur le marché du travail: la diversité du tissu économique fribourgeois, les assouplissements progressifs des mesures de sécurité sanitaire, le facteur saisonnier positif et la progression de la vaccination», a précisé le canton.

A lire aussi...