Allemagne: le taux de chômage stable en mars, à 6,0%

AWP

1 minutes de lecture

En données corrigées des variations saisonnières (CVS), le nombre de chômeurs a reculé de 8000, alors qu’il avait progressé en février pour la première fois depuis juin.

Le taux de chômage en Allemagne est resté stable en mars à 6,0% pour le troisième mois d’affilée, a annoncé mercredi l’Agence pour l’emploi. Celle-ci a aussi observé un rebond saisonnier du marché du travail «malgré la hausse des infections» de Covid-19.

En données corrigées des variations saisonnières (CVS), le nombre de chômeurs a reculé de 8000, alors qu’il avait progressé en février pour la première fois depuis juin. En données brutes, le nombre de personnes au chômage est de 2,827 millions, 77’000 de moins que le mois précédent - mais presque 500’000 de plus qu’en mars 2020.

«Il y avait en mars un rebond notable du marché du travail, et ce malgré une hausse des infections et la persistance de restrictions sur certains secteurs économiques», commente Detlef Scheele, président de l’Agence. Le nombre de salariés au chômage partiel remonte depuis la réintroduction de mesures de restrictions sanitaires plus strictes en novembre et était de 2,85 millions en janvier, le dernier mois pour lequel les données définitives sont disponibles.

En mars, 197’000 nouvelles inscriptions à cet outil de préservation de l’emploi ont été enregistrées, contre 500’000 en février. Le taux de chômage évoluait avant la crise sanitaire autour de 5% en données CVS.

La deuxième vague de la pandémie, qui a frappé l’Allemagne en automne, a entrainé un durcissement des restrictions avec la fermeture de restaurants, bars, cafés, lieux de loisirs et de culture en novembre, suivis par les commerces jugés non essentiels en décembre. Mais après une accalmie et quelques assouplissements, le nombre quotidien de cas de Covid-19 est reparti à la hausse depuis plusieurs semaines.

A lire aussi...