Tokyo rebondit après 6 séances négatives

AWP

1 minutes de lecture

Le Nikkei bénéficie de la progression des valeurs bancaires et de celles des sociétés exportatrices.

La Bourse de Tokyo a fini en forte hausse jeudi, revigorée par Wall Street et de bons résultats d’entreprises, en particulier dans le secteur bancaire, sur fond d’un repli du yen favorable aux titres des sociétés exportatrices japonaises.

A l’issue des échanges, le Nikkei des 225 valeurs vedettes a gagné 1,68% (+387,82 points) à 23’486,11 points, après six séances négatives d’affilée, et l’indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a progressé de 1,84% (+33,73 points) à 1’870,44 points.

Sur le volet des changes, le dollar valait à la clôture 109,35 yens, contre 108,70 yens mercredi, tandis que l’euro montait à 135,81 yens, contre 135,20 yens.

Le yen et Wall Street rassurent

«Les investisseurs ont acheté sur des marchés baissiers, l’humeur s’étant améliorée grâce à la stabilité du yen et aux gains réalisés à Wall Street», a indiqué Hikaru Sato, analyste chez Daiwa Securities.

«Mais le rebond n’a pas été suffisamment fort pour continuer à pousser l’indice Nikkei à court terme», a déclaré M. Sato à l’AFP.

Mercredi, Wall Street a terminé en hausse modeste, sur fond d’optimisme quant aux bénéfices solides et aux données économiques, le Dow Jones Industrial Average clôturant en hausse de près de 0,3%.

Fujifilm décolle de plus de 10%

Fujifilm a grimpé de 12,12% à 4’698 yens, au lendemain de l’annonce de la suppression de 10’000 postes d’ici 2020 et de la restructuration de sa filiale de photocopieurs et imprimantes Fuji Xerox via l’absorption de l’américain Xerox.

Nintendo a pris 0,52% à 48’220 yens après que le géant du jeu vidéo a relevé ses prévisions pour son exercice annuel, escomptant désormais réaliser un bénéfice net de 120 milliards de yens (1,1 milliard de dollars).

Cependant, le réseau social Line a lâché 3,48% à 4’990 yens après qu’un courtier a dégradé son évaluation sur ses titres.

Cette semaine, parmi les publications de résultats attendues, figurent notamment celles de Nippon Steel, Takeda et Sony.

 

A lire aussi...