Tokyo change de cap et finit en baisse

AWP

1 minutes de lecture

Le Nikkei termine la séance de vendredi sur un recul de 0,16% (-37,61 points) à 23’631,88 points sur fond de prises de bénéfices.

La Bourse de Tokyo a signé vendredi sa troisième séance négative, après avoir pourtant passé une grande partie de la séance dans le vert sur fond de baisse du yen face à un dollar revigoré par des propos de Donald Trump.

A l'issue des échanges, l'indice Nikkei des 225 valeurs vedettes a cédé 0,16% (-37,61 points) à 23.631,88 points, et l'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a reculé de 0,27% (-5,17 points) à 1.879,39 points.

Sur l'ensemble de la semaine, ils ont respectivement perdu 0,74% et 0,55%.

LE REFLUX DE DOLLAR INVERSE LA TENDANCE

Sur le volet des changes, le billet vert a reflué en fin de séance, ce qui a incité les investisseurs à empocher leurs bénéfices. Il s'était raffermi jeudi soir quand le président américain a dit sa préférence pour "un dollar fort", à rebours des propos de son secrétaire au Trésor la veille qui avaient fait chuter la devise américaine.

Au moment de la fermeture vendredi à Tokyo, le dollar valait 109,38 yens, contre 109,66 yens en début de matinée et 108,86 yens jeudi à la clôture. L'euro s'appréciait également, s'affichant à 135,95 yens, contre 135,50 yens un jour plus tôt.

DISCOURS DE TRUMP ATTENDU

"Les investisseurs ont pris leurs bénéfices, en attendant plusieurs éléments", dont le discours du président Donald Trump au forum de Davos ce vendredi, a indiqué Hikaru Sato, chef analyste à Daiwa Securities.

Outre ce discours, les marchés scruteront vendredi la publication de la croissance économique aux Etats-Unis au quatrième trimestre ainsi que les commandes de biens durables.

CANON PERD DES COULEURS MAIS PAS SONY

A la Bourse, les valeurs exportatrices ont été contrastées.

Canon a perdu 0,37% à 4’280 yens et Panasonic 1,19% à 1’659 yens mais Sony a pris 0,68% à 5’285 yens et Toyota 0,18% à 7’608 yens.

Suzuki Motor a dégringolé de 3,51% à 6’184 yens après que sa filiale indienne a approuvé un changement dans le calcul des royalties qui entraînera des paiements plus bas pour les nouveaux modèles.

 

A lire aussi...