Tokyo en baisse prudente avant les résultats annuels

AWP

1 minutes de lecture

L’indice vedette Nikkei a perdu 0,46% à 28.991,89 points et l’indice élargi Topix a lâché 0,76% à 1.903,55 points.

La Bourse de Tokyo a terminé en baisse mardi, les investisseurs s’étant montrés circonspects avant l’entrée dans la phase décisive de la saison des résultats d’entreprises nippones.

L’indice vedette Nikkei a perdu 0,46% à 28.991,89 points et l’indice élargi Topix a lâché 0,76% à 1.903,55 points.

«Il est difficile pour beaucoup d’acteurs (du marché tokyoïte, NDLR) de prendre des positions fermes alors que les grandes entreprises vont annoncer leurs résultats annuels», a estimé Toshikazu Horiuchi de IwaiCosmo Securities.

Les investisseurs «attendaient aussi la réunion de la Réserve fédérale» américaine (Fed), qui doit se conclure mercredi, a déclaré M. Horiuchi à l’AFP.

Ils ont en revanche largement ignoré le statu quo monétaire confirmé mardi par la Banque du Japon, une décision sans surprise.

La BoJ a aussi relevé ses prévisions de croissance pour l’exercice 2020/21 écoulé (clos au 31 mars) comme pour les deux exercices suivants, malgré la persistance actuelle de la pandémie, tandis que ses perspectives d’inflation demeurent poussives.

La BoJ s’attend désormais pour 2020/21 à un repli de 4,9% (prévision médiane) du produit intérieur brut nippon, contre une chute de 5,6% anticipée lors de sa dernière estimation en janvier. Pour l’exercice en cours 2021/22 l’institution prévoit dorénavant un rebond de 4% du PIB, contre +3,9% en janvier.

A Hong Kong, l’indice Hang Seng était en repli de 0,1% vers 06H55 GMT. Shanghai et Shenzhen étaient aussi proches de l’équilibre.

Du côté des valeurs

JAPAN AIRLINES

La compagnie aérienne nippone Japan Airlines (+0,04% à 2.303 yens) a légèrement allégé lundi ses prévisions de pertes pour son exercice 2020/21 clos fin mars, évoquant des ventes meilleures que prévues au quatrième trimestre et des économies sur ses coûts opérationnels.

JAL prévoit désormais une perte nette annuelle de 287 milliards de yens (2,2 milliards d’euros), contre une estimation précédente de 300 milliards de yens.

TOYOTA

Le géant automobile nippon Toyota (-1,12% à 8.172 yens) a annoncé mardi l’acquisition par l’une de ses filiales de la division consacrée aux voitures autonomes de la plateforme américaine de réservation de véhicules avec chauffeur Lyft, pour 550 millions de dollars.

Les opérations de Lyft connues sous le nom de Level 5 seront intégrées à Woven Planet Holdings, filiale de Toyota, qui veut monter une équipe de 1.200 personnes consacrée à la technologie de conduite autonome au Japon, aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne.

Du côté des devises et du pétrole

Le yen baissait un peu face au dollar, le billet vert valant 108,25 yens vers 06h55 GMT, contre 108,08 yens lundi à 21h00 GMT.

Le cours euro/yen était quasi inchangé, à raison d’un euro pour 130,65 yens contre 130,63 yens la veille.

L’euro descendait à 1,2068 dollar, contre 1,2086 dollar lundi.

Le marché du pétrole était dans le vert: le prix du baril de brut américain WTI progressait de 0,79% à 62,40 dollars, et celui du baril de Brent de la Mer du Nord avançait de 0,73% à 66,13 dollars après 06h40 GMT.

A lire aussi...