Les loyers des appartements reculent en septembre

AWP

1 minutes de lecture

En raison de la hausse des taux de vacance, ces devraient poursuivre leur mouvement de contraction.

En septembre les personnes à la recherche d’un nouveau logement ont bénéficié de loyers légèrement moins chers. En raison de la hausse des taux de vacance, ces devraient poursuivre leur mouvement de contraction. Par contre, les propriétés résidentielles sont à nouveau convoitées.

Ainsi au cours mois qui vient de s’écouler, les loyers ont reculé en moyenne de 0,3%, révèle le Swiss Real Estate Offer Index, établi à la fois par ImmoScout24 et l’entreprise de conseil immobilier CIFI, dans un communiqué paru vendredi.

C’est dans la région lémanique (-0,5%), dans le Mittelland (-0,5%) et en Suisse centrale (-0,2 %) que les loyers ont pris le chemin de la baisse. Les disparités régionales sont intenses car au Tessin (+1,6%), dans la grande région de Zurich (+0,8%) et en Suisse du Nord-Ouest (+0,3%), ils ont au contraire affiché une tendance à la hausse, alors qu’ils sont demeurés stables en Suisse orientale.

Avec une hausse nette des logements vacants, «le pouvoir de négociation des locataires devrait donc augmenter au cours des prochains mois», en particulier dans le canton de Vaud, avec 1182 unités libres (la plus forte en Suisse), constate Martin Waeber, le responsable d’ImmoScout24.

Dans les grandes villes, en revanche, la demande reste tendue: Genève et Bâle relèvent moins de logements vacants qu’en 2019, tandis qu’à Zurich et à Berne ils n’abondent pas.

Sur le marché des propriétés les données sont radicalement différentes. Les prix des maisons individuelles se sont établis sur une hausse de 0,7% et ceux des appartements même de 1%.

Cette envolée est encore plus marquée lorsque mesurée sur les 12 derniers mois: +4,7% pour les maisons individuelles et +4,5% pour les appartements.

A lire aussi...