CaixaBank marquée par la vente de sa part dans Repsol

AWP

1 minutes de lecture

Le bénéfice trimestriel de la banque espagnole dirigée par Gonzalo Gortazar plonge de près de 30%.

La troisième banque espagnole CaixaBank a accusé au troisième trimestre une forte baisse de son bénéfice net, de 27,6% sur un an, à cause de l’accord de vente de sa part de 9,4% dans Repsol, a-t-elle annoncé vendredi.

Le bénéfice net s’est élevé à 470 millions d’euros au troisième trimestre, contre 649 millions à la même période en 2017.

«Les comptes de résultats du troisième trimestre incluent un résultat négatif de 453 millions d’euros dérivé de l’accord de vente de la participation actionnariale» de CaixaBank de 9,4% dans Repsol, conclu en septembre, a expliqué la banque.

En septembre, CaixaBank conservait seulement 4,6% dans le poids lourd pétrolier espagnol Repsol, dont elle souhaite finaliser la vente avant la fin du premier trimestre 2019.

Son chiffre d’affaires s’est lui élevé à 1,24 milliard d’euros au troisième trimestre, en hausse de 3,1% sur un an pour la banque qui revendique 13,7 millions de clients en Espagne.

A 07H00 GMT (09H00 heure locale), la Bourse de Madrid accueillait avec enthousiasme les résultats de CaixaBank qui prenait 1,68%, à 3,52 euros, dans un marché baissier (-0,75%).

Le ratio de fonds propres durs, indicateur clef de la solvabilité d’une banque, s’est maintenu à 11,4% en septembre.

Le taux de créances douteuses, c’est-à-dire la part de crédits accordés risquant de ne pas être remboursés, a légèrement diminué à 5,1% en septembre, contre 5,3% en juin.

A lire aussi...