CaixaBank: bond du bénéfice trimestriel

AWP

1 minutes de lecture

La baisse des provisions et l’intégration de BPI ont permis au groupe de Gonzalo Gortazar de dégager un résultat net de plus 700 millions d’euros.

La troisième banque espagnole CaixaBank a publié vendredi un bénéfice net en hausse de près de 75%, profitant de moindres provisions et de l’intégration de la banque portugaise BPI.

Le résultat net atteint 704 millions d’euros (+74,7%), largement au-dessus des prévisions des analystes interrogés par le fournisseur d’informations financières Factset, qui tablaient en moyenne sur 583 millions d’euros.

Les pertes pour «détérioration d’actifs financiers» ont diminué de plus de 44% par rapport au premier trimestre 2017, et les «autres provisions» (plan de pré-retraites et assainissement d’actifs immobiliers) de 86,3%, explique la banque.

La banque portugaise BPI, rachetée en 2017, atteint un total de 169 millions d’euros en comptant ses participations dans d’autres sociétés, souligne CaixaBank.

Le produit net bancaire, équivalent du chiffre d’affaires, progresse de 4,3% à 1,2 milliard d’euros, «dans un contexte où les taux d’intérêt sont toujours au minimum», précise la banque.

Le taux de fonds propres durs, qui mesure la solidité financière, s’est très légèrement réduit à 11,6% contre 11,7% fin décembre.

Le taux de créances douteuses, soit la part de crédits accordés risquant de ne pas être remboursés se réduit à 5,8% contre 6% fin décembre.

Vers 08H15 GMT, le titre perdait 0,38% à 3,95 euros à la Bourse de Madrid, dans un marché stable (-0,08%).

Fin mars, le groupe comptait environ 37’000 employés.