CaixaBank: bénéfice net amputé de deux tiers

AWP

1 minutes de lecture

Au premier semestre, la troisième banque espagnole a procédé à des provisions extraordinaires de 1,15 milliard d’euros pour faire face aux risques financiers provoqués par la pandémie.

La troisième banque espagnole CaixaBank a vu son bénéfice net plonger de 67% au premier semestre en raison des provisions extraordinaires de 1,15 milliard d’euros (1,24 milliard de francs) constituées pour faire face aux risques financiers provoqués par la pandémie de COVID-19.

La plupart des grandes banques européennes ont mis de côté d’énormes sommes d’argent destinées à faire face au risque que des crédits accordés à des particuliers ou à des entreprises ne soient pas remboursés en raison de la crise économique provoquée par le nouveau coronavirus.

CaixaBank a ainsi provisionné 755 millions d’euros au deuxième trimestre, qui s’ajoutent aux 400 millions déjà mis en réserve au premier trimestre.

Le bénéfice net de la banque a atteint 205 millions d’euros au premier semestre, en net recul de 67%.

Au second trimestre, le résultat net est toutefois en hausse de 23% sur un an, à 115 millions d’euros, grâce à un effet de comparaison positif avec le deuxième trimestre 2019, lors duquel la banque avait souffert de l’impact d’un plan de suppression d’emplois qui lui a coûté près d’un milliard d’euros.

Le produit net bancaire, équivalent du chiffre d’affaires, a reculé de 2,1% au premier semestre à 2,4 milliards d’euros.

CaixaBank explique avoir accepté près de 360.000 demandes de moratoires sur des remboursements de crédits, pour un montant total de 9,8 milliards d’euros.

A lire aussi...