Collecte positive sur le marché mondial des ETF

Marco Strohmeier, Amundi Asset Management

1 minutes de lecture

Du côté des actions, c'est l'Europe qui a le plus souffert, avec des rachats de -745 millions d'euros.

Flux nets totaux: 66 milliards d'euros – 27 milliards d'euros. Euro Actions – 15 milliards d'euros. Euro Dette d’entreprise – 17 milliards d'euros Actions nord americaines

  • Contrairement au mois précèdent, le mois de juin marque le retour de la collecte positive sur le marché mondial des ETF.
  • Les flux actions, qui avaient le plus souffert le mois dernier, sont redevenus positifs en juin avec une collecte de +27 milliards d'euros. Ces flux ont principalement porté sur l'Amérique du Nord (+17 milliards d'euros), suivis par les Secteurs et le Smart Beta (+4,5 milliards d'euros), le Japon (+4,4 milliards) et les marchés émergents (+2,3 milliards).
  • Comme les mois précédents, les flux obligataires restent solides et la collecte nette a triplé au cours du mois pour atteindre plus de +36 milliards d'euros. Au sein de la classe d'actifs, l'attention des investisseurs s'est portée à nouveau sur la dette des entreprises avec +15,2 milliards d'euros de collecte nette en juin. Alors que les ETF exposés à la dette publique restent bien dans le vert, recueillant plus de +12 milliards d'euros de flux, soit trois fois plus qu'en mai.
Europe:

Actions: -3,5 milliards d'euros

  • Du côté des actions, c'est l'Europe qui a le plus souffert, avec des rachats de -745 millions d'euros.
  • Les valeurs américaines et nord-américaines, comme le mois dernier, se portent toujours bien et ont attiré +890 millions d'euros.
  • Sur les expositions sectorielles et factorielles, le biais reste défensif : les investisseurs privilégient l'immobilier +246 millions d'euros et les valeurs à faible volatilité +536 millions d'euros, au détriment des financières et des petites capitalisations.
  • L'attention portée à l'ISR ne cesse de croître en Europe, où la collecte nette d'actifs s'est élevée à plus de +575 millions d'euros au cours du mois, sous l'impulsion des expositions mondiales, suivies par les expositions aux Etats-Unis et en Amérique du Nord, et les expositions sur les marchés émergents.

Obligations: +6 milliards d'euros

  • Du côté des obligations, la dette des entreprises de la zone euro arrive en tête avec +2,5 milliards d'euros de nouveaux encours collectés au cours du dernier mois.  
  • Viennent ensuite les expositions obligataires à haut rendement dans la zone euro, avec plus de +1 milliard d'euros de collecte nette.
  • Si l'on examine la dette publique, on constate que les investisseurs ont repris leur enthousiasme pour les Etats-Unis, la zone euro et l'Allemagne, ramenant la classe d'actifs en territoire positif par rapport au mois précédent, avec près de +880 M€ de collecte.
  • Tout comme pour les actions, les Etats-Unis sont les plus favorisés sur le marché, avec près de +490 millions d'euros investis dans les bons du trésor américain.
La collecte nette d'Amundi ETF depuis janvier 2019, en quelques mots:
  • Actions américaines et nord-américaines, avec près de 2 milliards d'euros de collecte nette (90% des flux du marché)
  • Actions des marchés émergents, avec plus de 1 milliard d'euros de collecte nette (20% des flux de marché)
  • Obligations d’Etat de la zone euro, ont attiré plus de 40 millions d'euros de collecte nette (Vs -51 millions d'euros des flux totaux du marché)
Juin 2019: ETF flows breakdown by Regions & Exposures