Fin du cycle astrologique, pas du cycle économique

Franklin Templeton Emerging Market Equity

1 minutes de lecture

Alors que la Chine entre dans l’année du cochon, le cycle économique mondial actuel pourrait avoir plus de marge de manœuvre que ce que pensent plusieurs observateurs.

Le 5 février 2019, le Nouvel An chinois marque le début de l'année du cochon. Traditionnellement, le cochon est le dernier animal représenté dans le cycle astrologique chinois de 12 ans.

Chetan Sehgal et Andrew Ness, de Franklin Templeton Emerging Market Equity, examinent comment les caractéristiques de l'année lunaire du cochon en Chine pourraient être liées à certains des thèmes abordés par les investisseurs des marchés émergents en 2019.

L'année du cochon est traditionnellement la dernière du cycle astrologique chinois. Son arrivée en 2019 coïncide avec l'inquiétude de certains observateurs quant à la fin du cycle économique mondial actuel.

Ce n'est pas notre interprétation. Malgré certains signes de ralentissement de la croissance mondiale, notamment en Chine, nous pensons que le cycle actuel pourrait avoir plus de marge de manœuvre.

Retrouvez l’analyse complète de Chetan Sehgal et Andrew Ness en cliquant ici.