USA: l’inflation mensuelle s’accélère en juillet mais reste modérée

AWP

1 minutes de lecture

L’indice CPI a augmenté de 0,3% comme prévu le mois dernier contre une hausse de 0,1% en juin.

Les prix à la consommation aux Etats-Unis ont accéléré leur progression en juillet comme s’y attendaient les analystes mais l’inflation reste modérée, selon l’indice des prix CPI publié mardi par le département du Travail.

L’indice a augmenté de 0,3% comme prévu le mois dernier au lieu de +0,1% en juin. L’inflation sous-jacente, qui ne tient pas compte des prix volatils de l’énergie et de l’alimentation, a également progressé de 0,3%. Les analystes s’attendaient à une hausse de 0,2% pour l’inflation sous-jacente.

Sur un an, l’inflation est un peu remontée vers la cible de 2% visée par la banque centrale américaine (Fed), s’inscrivant à 1,8% au lieu de 1,6% sur douze mois en juin.

Hors prix énergétiques et alimentaires, l’inflation s’établit à 2,2%, au lieu de 2,1% le mois d’avant.

En juillet, les prix de l’énergie, qui avaient reculé le mois d’avant, ont progressé de 1,3% dont +2,4% pour l’essence.

Les prix alimentaires sont restés stables et ceux des voitures ont reculé (-0,2%). Mais tous les autres coûts étaient à la hausse, de l’habillement (+0,4%) aux logements (+0,3%), en passant par les soins médicaux (+0,5%).

La Réserve fédérale a baissé légèrement les taux d’intérêt fin juillet dans un signe «d’ajustement de milieu de cycle», afin de soutenir l’inflation.

Alors que la croissance mondiale a du plomb dans l’aide et que les tensions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis persistent, les marchés financiers misent sur d’autres baisses de taux d’intérêt de la part de la Fed.

Pour jauger l’inflation, la Banque centrale surveille davantage l’indice PCE, qui se base sur les dépenses réelles de consommation et qui est en général plus faible que l’indice CPI.

L’inflation annuelle, selon l’indice PCE en juin, n’était que de 1,4%, loin du niveau de 2% que la Fed estime sain pour l’économie.