USA: la confiance des consommateurs en léger progrès en juillet

AWP

1 minutes de lecture

L’indice de l’Université du Michigan s’est établi à 98,4 points, soit 0,2 point de plus que pour le mois de juin. C’est un peu moins qu’escompté par les analystes.

La confiance des consommateurs aux Etats-Unis a confirmé en juillet sa légère amélioration, selon l’estimation finale de l’enquête faite par l’Université du Michigan publiée vendredi.

Celle-ci ne prend pas en compte l’annonce par Washington la veille de l’imposition à partir du 1er septembre de nouveaux tarifs douaniers sur les importations chinoises.

L’indice de confiance s’est établi à 98,4 points, soit 0,2 point de plus que pour le mois de juin. C’est un peu moins qu’escompté par les analystes, qui tablaient sur 98,6 points.

Le sous-indice mesurant la confiance dans la situation économique actuelle se dégrade légèrement à 110,7 points, contre 111,9 points le mois précédent.

En revanche, celui mesurant la situation attendue pour les six mois à venir s’améliore à 90,5 points.

«La confiance des consommateurs est restée pratiquement inchangée fin juillet par rapport au début du mois», constate Richard Curtin, le chef économiste en charge de cette étude.

«Elle a été remarquablement stable depuis le début de 2017 en dépit des incertitudes liées au commerce», souligne-t-il.

Il ajoute néanmoins que dans les semaines à venir, «la question clé sera de savoir si les annonces récentes de tarifs douaniers sur les importations chinoises, qui vont couvrir des biens de grande consommation, vont susciter une attitude bien plus prudente» de la part des consommateurs.

Estimant que Pékin ne tient pas ses promesses dans les négociations commerciales en cours, le président américain, Donald Trump, a annoncé jeudi qu’à compter du 1er septembre des droits de douane supplémentaires de 10% seraient imposés sur les 300 milliards de dollars d’importations chinoises jusque-là épargnées.