USA: l’inflation marque le pas sur un an à 1,5% en mai

AWP

1 minutes de lecture

Sur le mois, l’inflation a progressé de 0,2%, de même que pour l’indice hors prix volatiles de l’alimentation et de l’énergie, en ligne avec les attentes.

L’inflation annuelle aux Etats-Unis a ralenti en mai à 1,5% s’éloignant de l’objectif de 2% de la Banque centrale (Fed), selon l’indice PCE publié par le département du Commerce.

En avril la hausse des prix basée sur les dépenses de consommation était de 1,6% mais ce chiffre d’abord évalué à 1,5% a été révisé en hausse.

Hors prix alimentaires et énergétiques, l’inflation dite sous-jacente est restée stable à 1,6% en mai comme en avril.

Sur le mois, l’inflation a progressé de 0,2%, de même que pour l’indice hors prix volatiles de l’alimentation et de l’énergie. Cela correspond aux attentes des analystes.

Lors de sa dernière réunion monétaire le 19 juin, la Fed a laissé les taux d’intérêt inchangés mais a entrouvert la porte à une baisse du coût du crédit dans les mois qui viennent notamment si l’atonie de l’inflation se confirme.

La Banque centrale a surtout les yeux braqués sur l’inflation dite sous-jacente qui exclut les prix très volatiles de l’alimentation et de l’énergie. La progression de celle-ci est restée stable en mai.

Mais il y a un an en mai, cette même mesure d’évolution des prix se situait pile à 2% sur la cible que la Fed estime saine pour l’économie.

Bonne nouvelle pour les consommateurs, le ministère a par ailleurs indiqué que les revenus des ménages américains avaient continué d’augmenter à un rythme significatif en mai, dépassant légèrement la progression de leurs dépenses.

Les revenus ont grimpé de 0,5% pour le 2e mois d’affilée tandis que les dépenses ont progressé de 0,4%, conformément aux attentes des analystes, après +0,6% en avril.

Les analystes prévoyaient que les revenus augmentent moins vite, de +0,3%.

Le revenu disponible après impôts a augmenté de 0,5% comme en avril.

Le taux d’épargne est resté stable à 6,1% comme en avril.