Valiant poursuit sa croissance au premier trimestre

Communiqué, Valiant

1 minutes de lecture

Le groupe bancaire bernois a bénéficié de produits extraordinaires qui ont dopé son bénéfice net.

Le premier trimestre 2019 de Valiant a été marqué par une croissance des recettes, soutenue par l’activité de crédit, et une maîtrise des charges. Le groupe bancaire bernois a bénéficié de produits extraordinaires qui ont dopé son bénéfice net.

Coeur de métier de Valiant, les opérations d’intérêts ont dégagé un résultat net de 75,5 millions de francs, en progression de 2,3% par rapport au premier partiel 2018, indique jeudi le réseau banques de détail. La marge d’intérêts est restée stable à 1,11%, contre 1,12% auparavant.

En termes de volumes, les créances hypothécaires ont grappillé 1,0% sur trois mois à 22,71 milliards de francs, pour des dépôts de 18,22 milliards (+0,7%).

Dans l’activité de gestion, les recettes ont reculé de 3,6% en comparaison annuelle, à 14,6 millions. Le produit d’exploitation global s’est enrobé de 1,2% à 95,8 millions. Les charges n’ont connu qu’une faible progression (+0,4%) à 57,2 millions. A fin mars, Valiant employait 898 équivalents plein temps.

En découle un résultat opérationnel en augmentation de 1,4% à 31,4 millions. Le bénéfice net consolidé a bondi de 8,8% à 28,2 millions, grâce à des produits extraordinaires non précisés multipliés par 2,5.

Les chiffres trimestriels de Valiant manquent dans les grandes lignes les attentes des analystes sollicités par AWP. Pour le produit d’exploitation, les prévisions étaient de 99,0 et 96,7 millions, respectivement de 35,5 et 34,3 millions pour le résultat opérationnel. Le bénéfice net est peu ou prou dans la cible.

La somme au bilan a pris 2,8% depuis fin 2018, à 28,14 milliards.

Pour 2019, Valiant confirme ses objectifs, à savoir dégager un bénéfice net en légère hausse par rapport à l’exercice précédent (120,3 millions de francs).