Veraison critique vivement Aryzta, exige un changement de direction

AWP

1 minutes de lecture

Le fonds zurichois a indiqué qu’ils prendrait «toutes les mesures juridiques nécessaires» pour s’assurer de la tenue de l’AG à la nouvelle date annoncée.

Le fonds d’investissement Veraison a vertement critiqué Aryzta, après la décision du boulanger industriel de reporter à mi-septembre une assemblée générale cruciale. L’actionnaire exige le départ de l’équipe dirigeante et la nomination de ses candidats au conseil d’administration.

Veraison, qui ensemble avec son homologue Cobas détient 20,01% du capital-actions d’Aryzta, a évoqué jeudi dans un communiqué «la poursuite de la stratégie de retardement» par le groupe zurichois qui a décidé de reporter au 16 septembre l’assemblée générale extraordinaire initialement prévue mi-août.

Le fonds zurichois a indiqué qu’ils prendrait «toutes les mesures juridiques nécessaires» pour s’assurer de la tenue de l’AG à la nouvelle date annoncée.

Alors que le président du conseil d’administration Gary McGann a proposé lundi sa démission, ainsi que les administrateurs Dan Flinter et Rolf Watter, Veraison a demandé l’élection de ses trois candidats Urs Jordi, Heiner Kamps et Armin Bieri à l’organe de surveillance.

Malgré les difficultés traversées par le groupe, Veraison estime qu’Aryzta dispose d’un «grand potentiel» qu’il pourra pleinement exercer avec une nouvelle équipe dirigeante.

A lire aussi...