Un ordre mondial polarisé par les relations entre les USA et la Chine

Jean Boivin & Elga Bartsch & Ben Powell & Yu Song, BlackRock

1 minutes de lecture

Les actions américaines ont baissé après avoir atteint des niveaux records. Le président élu Joe Biden a présenté un plan de dépenses de 1,9 milliard d'euros.

Points clés
  • Un ordre mondial polarisé par les relations entre les États-Unis et la Chine est au centre du renouveau de la mondialisation. Nous pensons que les investisseurs ont besoin d'être exposés aux deux pôles de la croissance mondiale.
  • Les actions américaines ont baissé après avoir atteint des niveaux records. Le président élu Joe Biden a présenté un plan de dépenses de 1,9 milliard d'euros.
  • Cette semaine, les marchés se concentreront sur les deux grandes banques centrales, en particulier sur la façon dont la Banque Centrale Européenne considère la récente hausse des rendements obligataires.

La pandémie a accéléré le renouveau de la mondialisation - un ordre mondial polarisé par les relations entre les États-Unis et la Chine. Nous voyons le gouvernement Biden prendre une une approche différente de la Chine en matière de politique commerciale et climatique. Pourtant, les tensions générales semblent devoir perdurer dans un contexte de concurrence économique et technologique permanente - et nous pensons que les investisseurs ont besoin d'être exposés aux deux pôles de la croissance mondiale.

A lire aussi...