Perspectives assombries – PME PMI de Raiffeisen

Domagoj Arapovic, Raiffeisen

1 minutes de lecture

Les PME de l'industrie affichent une évaluation plus négative de l'évolution de leur activité.

En octobre, l'indice PME PMI de Raiffeisen est tombé de 49,9 à 46,6 points d'indice pour ressortir au niveau le plus bas depuis l'introduction de l'indicateur conjoncturel en mars 2018. La part des PME industrielles interrogées qui signalent un recul de l'activité a donc nettement augmenté. Cette détérioration du moral des entreprises s'explique avant tout par la forte baisse de la composante «carnets de commande» qui a reculé à 43,4 points en octobre et a donc également atteint un plus-bas record. Le volume de production et l'emploi sont évalués au même niveau que le mois précédent, de sorte que les sous-indices ont clôturé à exactement 50 points. Or, les délais de livraison et les stocks d'achat étaient en net repli comme le carnet de commandes. Sans l'évolution stable de la production, le repli de l'indice PMI aurait été encore plus marqué. Avec le recul notable de la composante «carnet de commandes», il faut s'attendre à ce qu'au cours des prochains mois, la composante «production» tombe elle aussi sous le seuil de 50.

A lire aussi...