La Suisse s’en sort finalement à bon compte – Check conjoncturel de Raiffeisen

Raiffeisen Economic Research

1 minutes de lecture

Le secteur pharmaceutique très résistant a contribué à atténuer le recul du PIB.

Conformément aux attentes, au deuxième trimestre, le PIB suisse a connu un effondrement sans précédent (-8,2%). La mise à l’arrêt de l’économie ordonnée par l’Etat a laissé des traces dans presque tous les secteurs. Seuls l’administration publique et les assurances ont enregistré une légère progression. Suite aux assouplissements, le trimestre en cours présente de nouveau une croissance du PIB exceptionnellement élevée, même si tout ne sera pas rattrapé aussi facilement. Par ailleurs, la reprise des infections a renforcé le vent contraire. Voilà pourquoi, nous ne voyons pas de raison d’adapter notre prévision de PIB de -5% pour cette année. Surmonter la crise liée au coronavirus occupera encore l’économie suisse pendant un certain temps. 

Les pages suivantes donnent sous forme compacte de plus amples détails sur notre estimation de la conjoncture et des taux, y compris un aperçu sectoriel ainsi que les prévisions.

A lire aussi...