Comment évaluer le point-mort de l'inflation

NN Investment Partners

1 minutes de lecture

Graphique de la semaine de NN IP. La hausse de l'inflation sera-t'elle un phénomène temporaire ou une augmentation soutenue?

Mais à quoi correspondent exactement les prix des marchés? Pour la réponse, nous nous tournons vers les swaps d'inflation. Le graphique de la semaine de NN IP présente les estimations du marché pour le point mort d'inflation (Break-Even Inflation - BEI) aux États-Unis et dans la zone euro. Le point mort d'inflation est la différence entre le rendement d'une obligation nominale et d'une obligation indexée sur l'inflation. Il est considéré comme l'attente du marché en matière d'inflation.

Nous nous concentrons sur les swaps d'inflation pour notre évaluation car ceux-ci présentent moins de distorsions que le marché «cash» (par exemple, résultant de maturités différentes du nominal et de l'obligation indexée sur l'inflation). D'après nos calculs, nous pouvons voir que le marché anticipe un point mort d'inflation de 3,7% pour les États-Unis au cours de l'année à venir; bien qu'élevé, cela correspond à peu près à ce que les économistes anticipent. Ce qui est plus frappant, c'est que le point mort d'inflation aux États-Unis reste assez constant à près de 2,5% au cours des années suivantes, jusqu'à neuf ans.

La plupart des économistes s'attendent à ce que l'inflation à un an d'ici un an baisse sensiblement à environ 2,0%.

Ceci est remarquable pour deux raisons. Tout d'abord, la plupart des économistes s'attendent à ce que l'inflation à un an d'ici un an (c'est-à-dire entre juin 2022 et mai 2023) baisse sensiblement à environ 2,0%, principalement en raison de la dissipation de nombreux effets temporaires. Le marché n'y croit pas ou a intégré une prime de risque d'inflation très élevée.

Deuxièmement, le marché suppose apparemment que la Fed réussira à maintenir l'inflation structurellement au-dessus de l'objectif de 2% au cours des neuf prochaines années – une hypothèse élevée qui est en contradiction avec ce que la plupart des économistes attendent.

Les chiffres de l'inflation de la zone euro sont plus modérés: après un niveau relativement élevé de 1,75% au cours des 12 prochains mois, le marché anticipe une chute rapide à environ 1,25% avant de remonter à un niveau plus stable de 1,5% les années suivantes.

Break-even de l'inflation à un an aux États-Unis et dans la zone euro

Source: NN Investment Partners

A lire aussi...