USA: la Fed débute sa réunion en pleines spéculations sur l’inflation

AWP

1 minutes de lecture

Les membres du comité monétaire seront-ils tous d’accord sur le moment auquel les taux pourront commencer à augmenter? Verdict demain.

Le comité monétaire de la Banque centrale américaine a débuté mardi matin sa réunion, au cours de laquelle elle va réviser ses perspectives économiques pour les années à venir, et dire notamment quel niveau d’inflation elle anticipe.

La réunion du comité monétaire (FOMC) a débuté à 11H00 (15H00 GMT) comme prévu, a indiqué une porte-parole de la Fed.

Elle doit s’achever mercredi midi. Un communiqué ainsi que les prévisions économiques seront publiés à 14H00 (18H00 GMT), suivis d’une conférence de presse du président de la Fed Jerome Powell.

Les perspectives de produit intérieur brut (PIB), chômage, inflation et évolution des taux d’intérêt, seront scrutées à la loupe par les économistes et les marchés, alors que le plan de relance de 1’900 milliards de dollars définitivement adopté la semaine dernière, devrait accélérer la reprise économique.

Aucune décision n’est cependant attendue à l’issue de cette réunion, Jerome Powell ayant maintes fois répété qu’il est encore bien trop tôt pour envisager de relever les taux d’intérêts - qui se situent depuis un an dans une fourchette comprise entre 0 et 0,25% - ou de réduire les achats d’actifs.

Mais les observateurs guetteront le moindre signe qui pourrait émerger quant aux intentions de la Fed: les membres seront-ils tous d’accord sur le moment auquel les taux pourront commencer à augmenter? Des indices seront-ils distillés dans le communiqué via les mots choisis ?

Cette réunion se déroule en pleines spéculations sur l’inflation, certains craignant que les prix n’augmentent trop, quand d’autres, à l’instar de Jerome Powell, anticipent une hausse qui ne sera que temporaire.

La Fed vise un taux d’inflation à long terme de 2%, et est prête, pour y parvenir, à supporter qu’elle soit plus élevée pendant un certain temps. Son autre objectif est le retour au plein emploi, qui est envisageable en 2022, selon la secrétaire au Trésor Janet Yellen, qui n’a pas précisé à quel moment de l’année.

Mme Yellen avait précédé Jerome Powell à la tête de la Banque centrale.

A lire aussi...