USA: la confiance des consommateurs repart en légère hausse en mai

AWP

1 minutes de lecture

L’indice de l’Université du Michigan s’établit à 72,3 points, une progression de 0,5 points.

La confiance des consommateurs aux Etats-Unis est repartie en légère hausse en mai, après deux mois de dégringolade sous l’effet de la pandémie de coronavirus, selon l’estimation finale de l’enquête de l’Université du Michigan publiée vendredi.

L’indice s’établit pour mai à 72,3 points, une très légère hausse de 0,5 points.

C’est moins bien qu’attendu par les analystes, qui voyaient l’indice monter jusqu’à 73,7 points.

«La confiance des consommateurs est restée stable au cours des deux derniers mois», relève l’enquête. Elle explique notamment cette timide reprise par la hausse temporaire de l’allocation chômage pour tous les bénéficiaires et l’envoi d’un chèque d’aide à des millions de ménages.

En mars, le Congrès américain avait approuvé un plan de relance titanesque de 2.200 milliards de dollars («Cares Act»), ensuite promulgué par Donald Trump.

Il comprenait notamment la distribution de chèques aux Américains allant jusqu’à 1.200 dollars par personne selon les revenus.

L’enquête précise également que ces mesures n’ont pas permis de stimuler les dépenses non indispensables «en raison de l’incertitude quant à l’évolution future de la pandémie».

«S’ajoutant aux inquiétudes des consommateurs concernant une baisse importante attendue de la croissance des revenus, les anticipations d’inflation pour l’année à venir ont fortement augmenté, exerçant une pression supplémentaire sur la capacité des consommateurs à maintenir leur niveau de vie», est-il encore précisé.

Les dépenses des ménages aux Etats-Unis ont chuté de 13,6% en avril sur un mois, quand leurs revenus ont progressé de 10,5%, grâce notamment aux prestations sociales, selon les données du département du Travail publiées vendredi.

A lire aussi...