USA: la confiance des consommateurs bondit en septembre

AWP

1 minutes de lecture

L’indice du Conference Board grimpe de 15,5 points pour se hisser à 101,8, alors que les analystes tablaient sur 88,5 points.

La confiance des consommateurs américains s’est nettement améliorée en septembre et bien plus que prévu, selon l’indice du Conference Board publié mardi, un indicateur favorable qui a de quoi rassurer Donald Trump à l’approche des élections.

L’indice a bondi de 15,5 points pour se hisser à 101,8, alors que les analystes tablaient sur 88,5 points. Ce niveau reste toutefois bien inférieur à celui enregistré en septembre 2019 (126,3) et en février 2020 (132,6), avant que la pandémie de Covid-19 n’entraîne la chute de l’activité économique.

Cette amélioration survient après deux mois consécutifs de dégradation, liée à la reprise de la pandémie de COVID-19 aux Etats-Unis.

«La confiance des consommateurs a fortement augmenté en septembre, après des baisses mensuelles consécutives, mais reste en deçà des niveaux prépandémiques», a commenté Lynn Franco, directrice principale des indicateurs économiques au Conference Board. «Une vision plus favorable des conditions actuelles des entreprises et du marché du travail, associée à un optimisme renouvelé quant aux perspectives à court terme, a contribué à stimuler le rebond de la confiance ce mois-ci», a-t-elle ajouté.

De plus, les consommateurs ont exprimé un plus grand optimisme quant à leurs perspectives financières à court terme, «ce qui pourrait empêcher les dépenses de ralentir davantage dans les mois à venir», a-t-elle relevé.

La solidité de la confiance des ménages est fondamentale pour la reprise économique américaine, puisque la consommation est le moteur historique de la croissance, comptant pour quelque 70% du PIB américain.

A lire aussi...