USA: baisse de 3% des ventes au détail en février refroidies par la météo

AWP

1 minutes de lecture

Cette diminution est plus forte que celle de 0,6% qui était attendue par les analystes, et fait suite à une hausse de 7,6% en janvier par rapport à décembre.

Les ventes au détail ont fortement baissé aux Etats-Unis en février, pénalisées par la vague de froid polaire qui a paralysé une partie du pays mais elles devraient rebondir au printemps grâce au plan de relance de l’administration Biden.

Elles interviennent aussi après un excellent mois de janvier dopé par les chèques versés par le gouvernement fédéral aux Américains.

En février, les ventes au détail ont reculé de 3% par rapport à janvier, représentant 561,7 milliards, selon les données publiées mardi par le département du Commerce.

Cette baisse est plus forte que celle de 0,6% qui était attendue par les analystes, et fait suite à une hausse de 7,6% en janvier par rapport à décembre, selon des données révisées en hausse.

Par rapport à février 2020 cependant, les ventes sont en hausse de 6,3%.

Sur un mois, les ventes ont reculé dans l’ensemble des catégories de produits, mais ce sont les magasins d’articles de loisirs et instruments de musique, les grands magasins, et les vendeurs de voitures, qui ont enregistré les plus fortes baisses.

Même la vente en ligne, qui a pourtant grimpé de 25,9% sur un an, recule en février.

Les bars et restaurants ont connu une baisse de 2,5% par rapport à janvier, de 17% par rapport à février 2020.

Les ventes au détail avaient bondi en janvier, lorsque des millions d’Américains avaient touché des chèques versés par le gouvernement fédéral dans le cadre du plan de relance de 900 milliards de dollars adopté fin décembre.

Et le mois de février a été marqué par de très mauvaises conditions climatiques dans une partie du pays. Une partie du Texas, un État plus grand que la France situé dans le sud du pays, a été paralysé pendant plusieurs jours par une vague de froid polaire et de très importantes chutes de neige, privant d’électricité des milliers d’habitants.

La situation devrait toutefois s’améliorer dans les mois à venir, puisqu’un boom économique est attendu grâce à la vaccination d’une large partie de la population, et au plan de relance de 1.900 milliards de dollars définitivement adopté la semaine dernière.

A lire aussi...