Richemont publie de nouveaux détails sur son programme de fidélisation

AWP

1 minutes de lecture

Johann Rupert avait promis mi-mai l’émission d’un tel instrument financier pour compenser en partie la division par deux du dividende, ramené à un franc par action.

Le gestionnaire de marques de luxe Richemont publie de nouveaux détails sur son programme de fidélisation des actionnaires, ressuscité vendredi dernier après un mois de suspension. Chaque action offrira à son détenteur deux droits de souscription pour les options négociables que compte émettre le groupe genevois.

Le président du conseil d’administration et actionnaire-clé Johann Rupert avait promis mi-mai l’émission d’un tel instrument financier pour compenser en partie la division par deux du dividende, ramené à un franc par action.

Le nombre d’options nécessaires à l’acquisition d’une action correspondra au prix d’exercice desdites options, qui sera calculé sur la base du cours pondéré moyen de la nominative sur SIX d’ici le 13 novembre.

Un cours pondéré moyen de 60 francs impliquerait ainsi l’exercice de 60 options pour l’achat d’une action, indique le formulaire publié lundi.

Les options seront mises en circulation le 27 novembre et pourront être négociles jusqu’au 15 novembre 2023. La période d’exercice courra, quant à elle, du 20 au 22 novembre 2023.

Le conseil d’administration prévoit de demander à ses actionnaires lors de l’assemblée générale exraordinaire du 17 novembre prochain de valider la création d’un capital conditionnel ainsi que l’émission de jusqu’à 22 millions de nouvelles actions A et autant d’actions B, correspondant à l’exercice des options.

A lire aussi...