Glencore: Ivan Glasenberg passera le sceptre à Gary Nagle fin juin

AWP

1 minutes de lecture

Le patron de longue date doit conserver un pied dans l’entreprise, pour peu que l’assemblée générale ordinaire agendée au 29 avril valide le renouvellement de son mandat d’administrateur.

Le géant minier et du négoce de matières premières Glencore précise mardi le calendrier pour le rajeunissement de ses instances dirigeantes. Annoncée début décembre pour le courant du premier semestre 2021, la passation de pouvoir entre le directeur général Ivan Glasenberg et son successeur désigné Gary Nagle surviendra finalement fin juin.

Le patron de longue date doit conserver un pied dans l’entreprise, pour peu que l’assemblée générale ordinaire agendée au 29 avril valide le renouvellement de son mandat d’administrateur, précise mardi l’entreprise sur son site internet.

John Mack par contre ne briguera pas de nouveau mandat. Entré en 2013 dans l’organe de surveillance de la multinationale de Baar, l’administrateur avait notamment piloté au début des années 2000 Credit Suisse First Boston et co-dirigé la banque aux deux voiles.

Glencore a récemment annoncé le retrait prochain de son président Anthony Hayward, ex-patron du géant pétrolier British Petroleum, ainsi que celui sans délai de l’administrateur Leonhard Fischer. L’ancien patron de l’assureur Winterthur et ex-banquier chez Credit Suisse siégeait au conseil depuis l’introduction en Bourse de Glencore en 2011.

Glencore avait dans la foulée nommé avec effet immédiat Cynthia Carroll au poste d’administratrice indépendante. La nouvelle venue occupe des fauteuils similaires auprès de Hitachi, Baker Hughes et Pembina Pipeline.

A lire aussi...