Glencore et Canada Nickel envisagent une collaboration au Canada

AWP

1 minutes de lecture

L’idée serait d’utiliser la capacité excédentaire du site de Glencore pour extraire et traiter les matériaux de la mine contrôlée par Canada Nickel.

Glencore et Canada Nickel envisagent une collaboration dans le domaine du traitement des matériaux à base de nickel, cobalt et sulfure. L’idée serait d’utiliser la capacité excédentaire du site métallurgique de Glencore à Timmins, en Ontario, pour extraire et traiter les matériaux de la mine de Crawford contrôlée par Canada Nickel, selon un communiqué paru mardi.

La construction d’une usine plus petite à Crawford et l’utilisation à la fois de la capacité excédentaire et des infrastructures existantes sur le site de Kidd Met sont à l’étude, explique le communiqué. Sur le plan géographique, les deux projets ne sont pas très éloignés l’un de l’autre, seuls 40km les séparent.

Une première évaluation sur la faisabilité a été réalisée et une étude détaillée devrait suivre d’ici la fin mars 2021.

A lire aussi...