France: la croissance du secteur privé se replie en septembre

AWP

1 minutes de lecture

L'indice flash composite de l'ensemble de l'activité s'est établi en septembre à 53,6 points, contre 54,9 points en août.

La croissance du secteur privé en France a ralenti en septembre pour atteindre son niveau le plus bas depuis décembre 2016, en raison d'un affaiblissement de l'activité dans les services et dans le secteur manufacturier, selon l'indice PMI publié vendredi par le cabinet IHS Markit.

L'indice flash composite de l'ensemble de l'activité s'est établi en septembre à 53,6 points, contre 54,9 points en août, a détaillé Markit dans un communiqué.

L'activité est considérée en expansion lorsque l'indice se situe au-dessus de la barre des 50 points et en contraction lorsqu'il est en dessous.

Dans le secteur des services, l'activité s'est repliée à 54,3 points en septembre, après 55,4 en août, "son plus faible niveau depuis mai", observe Markit, qui le juge toutefois "élevé".

Pour sa part, la production manufacturière s'est repliée en septembre à 50,4 points, son niveau le plus bas depuis deux ans, un "grand nombre de fabricants" observant "un affaiblissement de la demande dans le secteur automobile".

En outre, les "ventes à l'export repartent à la baisse en septembre, après avoir augmenté en août", constate Markit.

D'après le cabinet, les perspectives d'activité à 12 mois "s'améliorent toutefois dans le secteur privé français en septembre".

A lire aussi...