Affaissement du climat de consommation en juillet

AWP

1 minutes de lecture

L’indice du climat à la consommation de juillet s’est nettement replié, à -7 contre +2 lors du dernier pointage d’avril.

Le climat de la consommation en Suisse a connu un coup de mou au cours des trois derniers mois, selon les estimations du Secrétariat d’Etat à l’économie (Seco). Les perspectives conjoncturelles demeurent favorables, mais les consommateurs sont moins optimistes que par le passé.

L’indice du climat à la consommation de juillet s’est nettement replié, à -7 contre +2 lors du dernier pointage d’avril, indique jeudi le Seco. Cet indicateur s’est ainsi rapproché de sa moyenne pluriannuelle, fixée à -9.

Malgré un niveau nettement supérieur à la moyenne, le sous-indice concernant l’appréciation de l’évolution économique générale a reculé de manière significative pour la deuxième fois consécutive, souligne le Secrétariat d’Etat dans un communiqué.

Le Seco précise que l’enthousiasme était plus marqué lors des quatre trimestres précédents. Les consommateurs demeurent réservés vis-à-vis de leur situation budgétaire. Ils tablent sur une légère progression de leur pouvoir d’achat. Leur disposition à réaliser d’importants achats demeure dans la moyenne pluriannuelle.

Pour la première fois en quatre ans, les perspectives relatives au chômage ont été rabotées, malgré une confiance stable dans la sécurité de l’emploi.

Les tensions commerciales entre les grandes puissances économiques inquiètent les personnes sondées, qui tablent néanmoins sur une poursuite de la dynamique conjoncturelle actuelle.

A lire aussi...