Pétrole: les stocks US ont chuté plus que prévu

AWP

1 minutes de lecture

Les réserves américaines de brut ont diminué de 3,8 millions de barils pour tomber à 489,1 millions. Les analystes misaient sur un recul de 2,1 millions de barils.

Les stocks commerciaux de pétrole brut aux Etats-Unis ont baissé davantage que prévu par les analystes pour la semaine close le 9 octobre, qui avait vu l’ouragan Delta handicaper la production dans le Golfe du Mexique.

Selon un rapport hebdomadaire publié jeudi par l’Agence américaine d’information sur l’Energie (EIA), les réserves américaines de brut ont diminué de 3,8 millions de barils (MB) pour tomber à 489,1 millions de barils.

Les analystes misaient sur un recul moindre de 2,1 millions de barils. A ce niveau, les stocks restent de 11% au-dessus de la moyenne des cinq années passées, dans un contexte de faible demande et de ralentissement économique.

Ces moindres stocks la semaine dernière s’expliquent par une chute de la production d’un demi-million de barils par jour (mbj), qui descend ainsi à 10,5 mbj. Les importations ont également reculé passant de 5,7 millions de barils par jour à 5,3 mbj.

«Une forte baisse de la production et des importations à la suite de l’ouragan Delta la semaine dernière a poussé à puiser dans les stocks de pétrole», a commenté Matt Smith de Commodities Research.

«La tempête a également entravé les exportations de pétrole, tandis que l’activité de raffinage a chuté», a-t-il noté alors que les exportations ont décliné de 524 mbj pour s’établir à 2,1 mbj.

Cette diminution des stocks aidait à peine les cours du brut à ralentir leur chute, précipitée plus tôt par l’aggravation de la deuxième vague de Covid-19 qui menace la reprise de la demande d’or noir en Europe.

A New York à 15H35 GMT, le baril américain de WTI pour novembre abandonnait 2,07% à 40,19 dollars. Il était tombé à 39,39 dollars plus tôt en matinée.

A lire aussi...