Les Bourses européennes reprennent leur souffle face au coronavirus

AWP

1 minutes de lecture

L’Eurostoxx termine la dernière séance de la semaine sur une hausse de 1,13%.

Les Bourses européennes ont terminé dans le vert vendredi, rassurées par le message de l’OMS au sujet du coronavirus chinois ainsi que par les mesures prises par les autorités du pays pour contenir la propagation de l’épidémie.

«C’est vraiment le contexte lié à cette question du virus» qui focalise l’attention des marchés, «tout le reste passant au second plan», a commenté auprès de l’AFP Alexandre Baradez, analyste chez IG France.

Le marché «est remonté parce qu’hier l’OMS a indiqué qu’il n’y avait pas d’urgence internationale», a-t-il complété.

La Chine a intensifié ses efforts pour contenir la propagation d’un nouveau virus tueur avec le confinement de plus de 40 millions de personnes, tandis que nombre de festivités pour le Nouvel An lunaire samedi ont été annulées et que des sites populaires ont été fermés aux visiteurs.

Le bilan officiel de la maladie causée par ce coronavirus apparu en décembre sur un marché de Wuhan, une ville du centre de la Chine, s’est encore aggravé vendredi, avec 26 morts sur un total de 830 personnes contaminées dont 177 jugés graves.

A 17H30 GMT, Wall Street était en revanche dans le rouge: le Dow Jones Industrial Average baissait de 0,54%, l’indice Nasdaq, à forte coloration technologique, 0,71% et l’indice élargi S&P 500 de 0,78%.

L’Eurostoxx a pris 1,13%.

Du côté des valeurs

IPSEN DEGRINGOLE

Le titre du groupe a été particulièrement malmené (-23,39% à 64,05 euros) après la suspension de l’ensemble des essais cliniques liés au palovarotène, une molécule destinée à traiter des maladies osseuses rares.

REMY COINTREAU DEVISSE

L’action du groupe de spiritueux a également dévissé, de 11,65% à 98,95 euros, pénalisé par un recul plus marqué qu’attendu de son chiffre d’affaires au troisième trimestre de son exercice décalé 2019-2020.

SIEMENS EN FORME

Le géant industriel allemand a augmenté de 2,01% à 117,92 euros. Il a annoncé son rachat du fournisseur d’équipement électrique indien C&S Electric pour 267 millions d’euros afin de «renforcer sa position» en tant que «fournisseur de technologie d’énergie basse tension» dans le pays.

Les indices en un coup d’oeil

Paris - CAC 40: +0,88% à 6.024,26 points
Francfort - Dax: +1,41% à 13.576,60 points
Londres - FTSE 100: +1,04% à 7.571,92 points
Milan - FTSE MIB: +1,11% à 23.969,10 points
Madrid - IBEX 35: +0,46% à 9.562,00 points
Lisbonne - PSI 20: +0,99% à 5.286,48 points
Bourse suisse - SMI: +0,33% à 10.849,70 points
Amsterdam - AEX: +1,42% à 614,24 points
Bruxelles - BEL 20: +0,62% à 4.002,84 points

A lire aussi...