Hong Kong, Shanghai et Shenzhen se reprennent nettement

AWP

1 minutes de lecture

A Hong Kong, l’indice Hang Seng a pris 0,60%, au lendemain d’une baisse de 1,29%. Shanghai a grimpé de 2,16% et Shenzhen a progressé de 2,74%.

Les Bourses chinoises ont rebondi jeudi notamment Shanghai et Shenzhen qui ont gagné plus de 2%, tandis que Hong Kong a été soutenue par l’envolée de 25% du groupe ZTE après l’accord signé avec les Etats-Unis en vue de la reprise totale de ses activités dans le pays.

A Hong Kong, l’indice Hang Seng a pris 0,60% (+169,14 points) à 28.480,83 points, au lendemain d’une baisse de 1,29%.

A la Bourse de Shanghai, l’indice composite a grimpé de 2,16% (+59,89 points) à 2.837,66 points. De son côté, l’indice composite de la Bourse de Shenzhen a progressé de 2,74% (+42,55 points) à 1.597,17 points. Les deux indices avaient respectivement chuté de 1,76% et 1,96% mercredi.

La séance de Hong Kong a été marquée par l’envolée du titre ZTE. Le fabricant chinois d’équipements de télécommunications a gagné 25,13% à 13,94 dollars de Hong Kong dopé par l’annonce d’une entente avec les autorités américaines, ouvrant la voie à la reprise complète de ses opérations près de trois mois après l’interdiction d’importer des composants d’entreprises américaines

Le poids lourd Tencent a pour sa part pris 0,16% à 380,00 dollars de Hong Kong et AAC Technologies de 0,67% à 105,70 dollars de Hong Kong.

L’exploitant de casinos Galaxy Entertainment a progressé de 1,30% à 62,35 dollars de Hong Kong et HSBC de 0,21% à 73,10 dollars de Hong Kong.

De leur côté, les entreprises du secteur de l’énergie ont été délaissées au lendemain du plongeon des prix du pétrole qui depuis ce sont ressaisis. CNOOC a baissé de 0,15% à 12,94 dollars de Hong Kong, PetroChina de 0,35% à 5,75 dollars de Hong Kong et Sinopec de 0,28% à 7,01 dollars de Hong Kong.

En Chine continentale, les indices ont été soutenus par des informations émanant de l’agence Chine nouvelle, évoquant la force de l’économie chinoise, sa capacité à faire face à la guerre commerciale ouverte par les Etats-Unis, et encourageant à investir en Bourse.

«Cet article est un signal politique fort qui a redonné confiance aux investisseurs et a poussé le marché à rebondir aujourd’hui», a souligné Qian Qimin, analyste de Shenwan Hongyuan Group.

Le groupe ZTE, également coté à Shenzhen, a vu son titre grimper de 10%, la hausse limite autorisée par jour, à 13,31 yuans. Foxconn Industrial s’est envolé pour sa part de 7,87% à 17,96 yuans.

Les titres des grandes maisons de courtage ont également été recherchés à Shanghai: Citic Securities grimpant de 3,11% à 16,58 yuans et China Merchant Securities de 3,21% à 13,19 yuans.

Les investisseurs sont par ailleurs dans l’attente des chiffres du commerce extérieur chinois pour juin qui seront publiés vendredi et qui devraient permettre de commencer à évaluer les conséquences de la guerre commerciale déclarée entre Washington et Pékin.

A lire aussi...