Swissquote submergé de demandes d’ouverture de comptes

AWP

1 minutes de lecture

Sur fond de COVID-19, le courtier en ligne a recensé 1 million de transactions ces dernières semaines, à comparer aux 2,8 millions pour l’ensemble de l’exercice 2019.

La volatilité élevée provoquée sur les marchés financiers par le coronavirus affecte directement Swissquote. Le courtier en ligne vaudois est submergé par des demandes d’ouverture de comptes. Le nombre de transactions depuis janvier s’est envolé laissant augurer une année plus mouvementée que 2019, exercice bouclé sur un bénéfice stable.

La banque en ligne glandoise a recensé 1 million de transactions ces dernières semaines, à comparer aux 2,8 millions pour l’ensemble de l’exercice 2019, a indiqué mardi le directeur général Marc Bürki, en conférence téléphonique. Le patron de Swissquote a assuré que l’augmentation massive du trafic est gérable. Les clients pourront gérer leur portefeuille sans risque de défaillance du système, selon lui.

Les client n’ont visiblement pas cédé à la panique, puisque bon nombre d’entre eux s’attendaient à une correction des marchés déjà l’année dernière. Les avoirs clientèle ont reculé de 4 milliards de francs depuis le début de l’année. Fin 2019, ils culminaient à 32,2 milliards (+35,3% sur un an).

Le début d’année s’est également révélé fructueux en termes d’entrées nettes d’argent.

Lire également: 
Swissquote affiche un bilan solide en 2019

A lire aussi...