HSBC se retire de la cote sur Euronext Paris

AWP

1 minutes de lecture

Cette décision, précise le groupe, «intervient à l’issue d’un examen du volume des transactions, des coûts et des contraintes administratives liés à sa cotation sur Euronext Paris».

Le géant bancaire HSBC a annoncé mercredi la radiation de ses titres sur le marché d’Euronext à Paris après examen du volume de transactions, des coûts et des contraintes administratives liées à cette cotation.

La «radiation a été approuvée par le conseil d’administration d’Euronext Paris» et interviendra le 22 décembre, selon un communiqué de la banque établie à Londres.

Elle n’aura «pas d’incidence» sur les activités courantes de HSBC en France et en Europe Continentale, ni sur les autres cotations de HSBC à Londres, Hong Kong, New York et aux Bermudes, ajoute le texte.

Cette décision, précise le groupe, «intervient à l’issue d’un examen du volume des transactions, des coûts et des contraintes administratives liés à sa cotation sur Euronext Paris.

Une procédure d’offre de cession sera ouverte du 27 novembre au 18 décembre 2020 inclus afin de permettre aux actionnaires de vendre sur la Bourse de Londres (London Stock Exchange) leurs actions cotées sur Euronext Paris et détenues dans le système de compensation Euroclear France.

Après cette annonce, l’action HSBC cotée à Londres perdait 0,23% à 398,75 pence vers 11H00 GMT.

Le ralentissement économique mondial engendré par le COVID-19 a mis à mal les plus grandes banques.

HSBC réalise 90% de son profit en Asie, la Chine et Hong Kong étant deux de ses principaux marchés de croissance.

A lire aussi...